A DECOUVRIR

Ce que tu ne sais pas sur le Festival de Cannes

sweetlille-cannes-festival

Enfin la 68ème édition du Festival de Cannes débarque… Puisque cette année je ne pourrais malheureusement pas y aller, je vais te partager quelques bons plans !

Le FIF (pour les intimes) n’est pas réservé qu’aux stars !

Du 13 au 24 mai, le Festival de Cannes est l’événement le plus médiatisé au monde.
Le Festival de Cannes est avant tout un festival professionnel destiné aux professionnels, néanmoins il reste ouvert au public. Sais-tu donc qu’en tant que cinéphile, tu peux voir les films pendant le FIF ?
En fait à Cannes tout est hiérarchisé : il y a différentes accréditations, différentes invitations, différentes sélections… C’est un peu compliqué au début quand on ne connait pas toutes les filières….
Mais tu peux, toi aussi, même si tu n’es pas un professionnel du cinéma, assister à des séances.
C’est la magie du cinéma !

Assister au Festival de Cannes pourquoi ?

Tu peux demander une accréditation Cannes Cinéphiles en février via le site, avant je demandais le pass « résidents en région PACA », mais ça c’était avant 🙂
Pour autant, avec cette accréditation Cannes cinéphiles, tu n’auras pas le droit de circuler dans l’enceinte du palais… MAIS tu auras accès à toutes les sélections sans invitation…Parce que le Festival de Cannes c’est aussi bien la Sélection Officielle,  Un Certain Regard,  la Quinzaine des Réalisateurs,  la Semaine de la critique et les autres sélections comme Ecran junior, cinéma des Antipodes, ACID, Visions Sociales !  (tu comprends mieux l’enjeu du festival hin biloute !).
Evidemment toutes les salles de cinéma de la ville y participe comme La Licorne, Le Raimu (mon préféré), Studio 13, Alexandre III…
BON PLAN ! Parce que cette accréditation te permet aussi d’accéder au Cinéma de la plage et parfois à Cannes Classics, avec une invitation puisqu’il te faudra pénétrer alors dans l’enceinte du palais qui t’es normalement interdite… .

Sweet Lille comment je fais si je ne peux pas être sur Cannes ?!?

Si tu n’as pas la possibilité d’être accrédité ni même de venir à Cannes: divers moyens de suivre le festival s’offrent à toi, d’abord sur TV Festival, la télévision officielle du festival qui retransmet notamment les conférences de presse et de plus en plus de films sortent en salles en même temps qu’ils sont projetés à Cannes. Si ça te tente Le Métropole à Lille diffuse la cérémonie d’ouverture.

Quelles seront les stars présentes ? Et où les rencontrer ?

Pour savoir qui sera sur les marches…c’est assez simple ! Tout d’abord les membres du jury comme Les frères Cohen, les beaux gosses Jake Gyllenhaal et Sienna Miller, la talentueuse Sophie Marceau et bien d’autres… mais tu pourras aussi voir les acteurs de la Sélection Officielle. Pour être honnête les membres du jury sont assez timides et tu ne pourras les voir qu’à la cérémonie d’ouvertures et pour la remise des récompenses
« Cannes, le festival, ça vous dit quelque chose ? »
Si tu veux voir des stars, voici comment t’y prendre:
1- Tu attends devant les Palaces comme le Majestic, le Carlton pour voir les stars qui vont se préparer
2- Tu vas voir la montée des marches direction le Palais du Festival dès 18h30 (ou 15h si tu veux être bien placé),
3- Tu coures vers le Martinez pour l’émission du Grand Journal (le mieux c’est aussi de s’y faire inviter quand tu te balades la journée près du plateau)
4- Tu pars vers les soirées plages, Casino et boites éphémères que tu trouveras partout dans la ville (attention au porte monnaie !)

festival-cannes-carlton-palace-sweetlille

Le guide du Festival pour les Nuls

C’est quoi la « Sélection officielle »?
Elle met en valeur la diversité de la création cinématographique à travers différents volets et d’abord la Compétition et Un Certain Regard. Des films qui illustrent le « cinéma d’auteur grand public» sont présentés en Compétition et Un Certain Regard met l’accent sur des œuvres originales dans leur propos et leur esthétique.

C’est quoi la « Caméra d’Or » ?
La Caméra d’Or récompense le meilleur premier film présenté soit en Sélection officielle, soit à la Quinzaine des Réalisateurs ou à la Semaine de la Critique.

Que fait le Festival pour le grand public ?
La carrière d’un film et la réputation d’un auteur reposent avant tout sur son accueil en salles..
Le film d’ouverture sort en salles en France le jour de sa présentation à Cannes et la cérémonie d’Ouverture est diffusée dans les cinémas afin que les spectateurs puissent vivre en direct la soirée de lancement du Festival.
A Cannes, le Cinéma de la Plage, salle hors les murs, propose chaque soir un film gratuit – et depuis 2010 parfois en avant-première mondiale- dans le cadre d’une programmation thématique. Ce sont des projections en plein air ouvertes à tous qui représentent un lien fort avec le public.

Pour info voici les films en compétition :

Cette année, 4 films français en compétition officielle: Jacques Audiard avec Dheepan, et Stéphane Brizé, La loi du marché, Maïwen avec Mon roi, et Valérie Donzelli avec Marguerite et Julien.

Thierry Frémaux (le délégué général et artistique du FIF) a même ajouté un cinquième film en complément, tourné aux USA par Guillaume Nicloux : Valley of love, avec Gérard Depardieu et Isabelle Huppert.

L’autre pays très présent sera l’Italie avec trois poids lourds habitués des palmarès cannois : Nanni Moretti avec Mia MadrePaolo Sorrentino avec Youth  et Matteo Garrone  avec Tale of tales, film fantastique sanglant et libertin.

Jia Zhang-Ke avec Mountains may depart, Hirokazu Kore-Eda avec Notre petite soeur. A noter le retour du grand taïwanais Hou Hsiao Hsien avec un film d’art martial déjà culte au vu de son incroyable durée de tournage (quatre ans) et de ses dépassements budgétaires : The assassin.

Modeste sélection américaine cette année : Gus Van Sant avec The sea of trees, tourné au Japon, et Todd Haynes avec Carol. Cate Blanchett et Rooney Mara seront-elles les Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos de 2015 ? Le canadien Denis Villeneuve a tourné aux USA Sicario, un thriller avec Benicio del Toro.

Le norvégien Joachim Trier avec Louder than bombs.

Enfin, trois outsiders peu connus : le grec Yorgos Lanthimos, fer de lance de la nouvelle vague de cinéastes grecs, présentera The lobster (un film « auquel on ne comprend pas tout » a dit Thierry Frémaux), l’australien Justin Kurzel, présentera un Macbeth avec Marion Cotillard. Enfin, un premier film se déroulant dans un camp de concentration, Le fils de Saul du jeune hongrois Laszlo Nemes, va à coup sûr relancer le débat sur la représentation de la Shoah au cinéma.

L’Amérique latine sera représentée par Chronic du mexicain Michel Franco.

Alors des motivés pour demander l’accréditation l’année prochaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *